Île-de-France : l'équipement pour une randonnée printanière

Île de France : l'équipement pour une randonnée printanière
  • La date

    Découvrez les indispensables pour la randonnée

  • Le lieu

    A voir sur Internet

Bien s'équiper est indispensable pour profiter agréablement d'une randonnée, quelle que soit la saison. Même si le soleil est au rendez-vous, il fait encore frais et les averses sont à craindre au printemps. Se mouiller, avoir froid ou connaître les désagréments des ampoules aux pieds feront de votre virée un vrai cauchemar. C'est la raison pour laquelle il faut miser sur des équipements soigneusement sélectionnés. Vous voulez profiter de la beauté printanière des parcours parisiens ? Découvrez nos conseils pour choisir l'équipement idéal, adapté aux caractéristiques des terrains de randonnée en Ile-de-France.

Les chaussures de randonnées

Garantissant à la fois votre confort et votre sécurité, les chaussures de randonnées font partie des équipements les plus importants. Investir dans une paire haut de gamme est loin d'être un luxe, c'est vraiment indispensable. Porter des chaussures inadaptées à la randonnée s'avère à la fois inconfortable et dangereux. En effet, vous risquez de subir des entorses, des ampoules, des chutes et même des fractures ! Pour profiter pleinement du paysage et de votre randonnée, s'équiper de chaussures adaptées à la randonnée est indispensable. Mais faut-il savoir s'il est nécessaire d'opter pour des chaussures à tige haute ou basse, souples ou rigides, avec un tissu Gore-Tex ou non, équipées de crampons… pour une randonnée printanière en Ile-de-France. En effet, difficile de choisir parmi les différents modèles proposés sur le marché. Chaque paire de chaussures de randonnée est conçue pour un type de randonnée et un profil de randonneur particuliers. Il faut tenir compte de nombreux critères pour faire le bon choix : le temps qu'il fait, le type de terrain et de dénivelé, le poids du sac à dos, la durée de la randonnée…  

Choisir les chaussures de randonnées selon le terrain

L'Ile-de-France compte plusieurs parcours de randonnée adaptés à tous les niveaux. Vous devez tenir compte du terrain où vous allez évoluer pour choisir les chaussures adaptées.

Les marches et petites randonnées sur les sentiers faciles

Plusieurs parcours sont parfaits pour les débutants ou pour celles et ceux qui veulent profiter d'une bouffée d'air frais sans se fatiguer, en région parisienne. La randonnée des Gorges de Franchard, près de Fontainebleau, en est un parfait exemple, avec ses sentiers faciles, avec quelques dénivelés (entre 100 et 300 m de dénivelé par jour). Si vous avez une préférence pour les balades en plaine avec des pentes modérées, les chaussures de randonnées à tige basse seront parfaites pour vous. Légères, très souples et confortables, elles sont conçues pour les randonnées sur des surfaces stables et régulières. Elles sont très faciles à porter, vous ne risquez pas de vous fatiguer inutilement avec des chaussures de randonnées trop rigides.

Les randonnées sur les sentiers techniques

Pour des parcours plus techniques, avec des dénivelés entre 500 et 1000 m et des heures de marches par jour, une tige haute sera parfaite pour vous. Les chaussures à tige haute offrent une bonne tenue et protègent les chevilles. Elles sont très sollicitées pour ce genre de parcours. Si vous avez l'habitude de ce type de sentier, les chaussures de randonnées à tige haute, avec des semelles bien rigides et épaisses, vous sécuriseront au maximum et vous éviteront d'avoir mal aux pieds. À vous la beauté époustouflante de la vallée de Chevreuse ! Grâce à leur rigidité, elles procurent une grande stabilité, indispensable pour les parcours techniques en montagne et dans des paysages vallonnés. Pierres et boue glissantes, terrains sablonneux… elles ne craignent rien ! Notez que plus le terrain est technique, plus vos chaussures de randonnées doivent être rigides.

Le trekking

Plusieurs jours de marches, terrain varié, gros dénivelés, des étapes très longues, avec des traversées de rivières… le trek est une véritable aventure ! Vous avez une préférence pour les randonnées de l'extrême comme celles proposées dans La Bossapas (Hauts-de-Seine), avec un parcours de 33 km pour 1100 mètres de dénivelé, celles du massif des 3 Pignons, en bordure de la forêt (Fontainebleau), ou encore dans la rando-montagne des 90 bosses et des 500 arpents de la vallée de Chevreuse (Yvelines) ? Les chaussures de randonnées à tige haute rigide sont requises. Choisissez-les avec des semelles plutôt souples pour avoir du confort. Par contre, si les chemins risquent d'être trop hasardeux, mieux vaut miser sur les tiges et les semelles rigides. La sécurité passe avant tout ! Par contre, s'il n'y a pas trop d'ascension ni de cramponnage, les chaussures de randonnées mid ou basses seront bien plus confortables. Optez pour des matières respirantes, du mesh, du cuir ou nubuck, de préférence.

Le choix des chaussures de randonnées selon le climat

Au printemps, le climat est doux, mais il risque d'y avoir des averses. Pour garder vos petons au sec, privilégiez les modèles de chaussures de randonnées Gore-Tex, dotées d'une membrane imperméable. Les modèles en cuir offrent également une bonne protection et sont bien respirants.  

Choisir les chaussures de randonnées selon le poids de votre sac à dos

Oui, il faut tenir compte du poids de votre sac à dos lorsque vous choisissez vos chaussures de randonnées ! Il est déterminé selon la durée de vos randonnées et l'absence ou non de points de ravitaillement. Si vous pouvez vous permettre un sac à dos léger, les chaussures de randonnée légères et souples (si le terrain le permet, bien sûr), feront très bien l'affaire. Par contre, avec un sac à dos lourd (avec la tente, le sac de couchage, le réchaud et la nourriture…), vous aurez moins d'équilibre quand vous marcherez. Les chaussures de randonnées à tiges hautes rigides sont ainsi à privilégier.

Comment choisir votre pointure ?

Idéalement, il faut essayer les modèles de chaussures de randonnée pour profiter d'un meilleur confort. Préférez un essayage en fin de journée, car les pieds ont tendance à gonfler à ce moment, et surtout après des heures de marche. Toutefois, si vous achetez vos chaussures de randonnée en ligne, fiez-vous au guide des pointures du site. Prenez le temps de prendre les mesures de vos pieds, si besoin, pour être entièrement sûr(e). Si vous avez des hésitations entre deux pointures, préférez la plus grande, car des chaussures de randonnée trop serrées vous feront certainement souffrir et vous ne pourrez rien faire. De plus, les pieds vont gonfler au fur et à mesure que vous marcherez. Bien entendu, vous pouvez toujours demander quelques conseils sur le choix de la pointure au vendeur. En effet, il doit connaître parfaitement les modèles qu'il propose. Vous pouvez également partir sur la longueur de vos précédentes chaussures de randonnée.

Opter selon les caractéristiques des chaussures de randonnée

Outre les caractéristiques de votre parcours, il faut également définir celles des chaussures de randonnée qui vous conviennent. Les différents points techniques sont parfois difficiles à déchiffrer. Mais plus maintenant !

La rigidité de la chaussure

La rigidité est un point essentiel en matière de chaussures de randonnée. En effet, elle influence à la fois le confort et la stabilité de la chaussure. Des chaussures rigides vont ainsi apporter un maximum de stabilité, c'est la raison pour laquelle elles sont indispensables sur les terrains techniques et les ascensions. Au contraire, des chaussures moins rigides offriront un grand confort. Mais elles sont réservées aux sentiers faciles à cause de leur souplesse.

La tige de la chaussure

Les chaussures de randonnées avec une tige haute se démarquent par le maintien qu'elles offrent aux chevilles. Une chaussure à tige basse offre une meilleure liberté de mouvement, mais elle est moins sécurisante en dehors des terrains plats. Les chaussures de randonnées mid sont un compromis entre les deux tiges. Leur tige remonte sous la malléole et offre un bon maintien tout en étant plus confortable que sur les chaussures basses. Elles sont parfaites pour un parcours intermédiaire, pas trop escarpé.

La semelle

La semelle est également un point essentiel dans le choix des chaussures de randonnées. Les randonneurs chevronnés doivent toujours privilégier les chaussures à semelles rigides, adaptées aux parcours longs et escarpés. En effet, les semelles participent grandement à la stabilité de vos pieds et évitent ainsi les chutes et les accidents.

Les crampons

Au printemps, lorsque les terrains sont humides, les crampons s'avèrent très pratiques. Les crampons seront plus ou moins espacés selon les caractéristiques du terrain. Les espaces vont éviter à la boue de rester coincée sous les chaussures.  

Chaussures de marche et chaussures de randonnée : quelles différences ?

Les chaussures de marche sont des modèles bien confortables, avec des semelles en caoutchouc, souvent équipées de crampons. Elles sont légères et conçues pour les marches sur des sentiers stables, sans trop de difficulté. Par contre, les chaussures de randonnée sont des modèles plus techniques, dédiés aux longues heures de marche sur des sentiers difficiles. Elles sont les plus sécurisantes pour ce type de pratique, notamment grâce à leur robustesse et leur stabilité. Comme leur nom l'indique, elles sont conçues pour les randonnées. Elles se déclinent en plusieurs modèles : tiges basses, mid ou hautes, rigides ou souples, Gore-Tex (imperméables et respirantes), avec des pare-pierres…

Les vêtements pour randonner au printemps en région parisienne

Au printemps, la météo est souvent capricieuse, changeante. Vous devez ainsi vous attendre à tout, notamment à des températures fraîches et des averses. Pour le haut du corps, vous devez vous équiper d'un haut à manches longues et d'une veste polaire. Mais vous devez également apporter une veste imperméable au cas où. De cette manière, vous allez pouvoir vous habiller selon le climat. Si vous prévoyez de dormir à la belle étoile, portez des sous-vêtements techniques qui apporteront de la chaleur tout en évacuant la transpiration. Ils vous tiendront bien au chaud quand il fera frais, au petit matin. Évitez le coton qui retient la transpiration, vous risqueriez donc d'avoir trop froid. Vous pouvez également glisser un ou deux t-shirts à manches courtes pour éviter de transpirer quand il fera chaud.

La veste de randonnée

Après avoir choisi vos chaussures de randonnée et les vêtements adaptés pour une randonnée printanière en Ile-de-France, voici nos conseils pour choisir la veste de randonnée.

Faut-il opter pour une veste déperlante ou imperméable ?

La veste déperlante se démarque par sa technique qui va faire glisser l'eau sur sa paroi extérieure. Le tissu ne risque donc pas de s'engorger d'eau. Elle est prisée pour sa légèreté. Toutefois, sa capacité de vous maintenir au sec est assez limitée. En effet, une veste déperlante ne sera pas très efficace face à une longue ou intense averse. Vous finirez donc mouillé(e) en cas de pluie importante. De plus, son efficacité s'estompe avec le temps. La veste imperméable est ainsi le choix le plus judicieux si vous voulez investir dans une pièce efficace, résistante et performante en toute saison. Contrairement au tissu déperlant, l'imperméable va absorber une certaine quantité d'eau, sans la laisser atteindre l'intérieur. Vous allez ainsi rester au sec, même en cas de précipitations importantes. Vous avez l'embarras du choix en ce qui concerne les vestes imperméables. Pour les randonnées printanières, les vestes imperméables légères seront parfaites pour vous. Vous pouvez également opter pour une veste imperméable ample, à la coupe longue et avec de nombreuses poches externes et internes.  

Des critères pour choisir la veste imperméable optimale

Voici quelques critères qui pourront vous aider dans le choix de votre veste imperméable.

Le poids de la veste imperméable

En randonnée, les équipements les moins lourds sont toujours à privilégier. Le poids de la veste imperméable est déterminé par sa doublure, l'épaisseur du tissu et aux différentes poches. En général, la veste imperméable idéale pèse moins de 0,5 kg. Elle sera efficace, mais légère.

La doublure

Privilégiez les vestes imperméables dotées d'une doublure légère de type mesh. Elles sont parfaites au printemps, car elles limitent la transpiration. En revanche, les vestes imperméables à doublure polaire sont moins adaptées, car vous risqueriez d'avoir trop chaud. Notez qu'il existe également des vestes imperméables à doublures amovibles pour plus de confort.

Les poches de la veste imperméable

Les poches s'avèrent très pratiques avec les vestes imperméables. En effet, avec ou sans zip, vous pouvez y mettre vos mains ou les accessoires que vous devez avoir à portée de main. Faites cependant attention et vérifiez les fermetures pour garantir que vos accessoires restent bien au sec.



Bon plan proposé par Myr

Vous souhaitez nous signaler une erreur sur ce bon plan ? Cliquez ici

Nous faisons notre maximum pour que nos bons plans soient les plus exacts possibles. Nous vous conseillons toutefois de vérifier les bons plans par email ou téléphone avant de vous y rendre.

Communiquez sur Paris Friendly, cliquez ici


Île de France : l'équipement pour une randonnée printanière
  • La date

    Découvrez les indispensables pour la randonnée

  • Le lieu

    A voir sur Internet

La carte des bons plans à Paris

La carte des bons plans à Paris

Tous nos bons plans sur la carte
Recevez notre newsletter

Recevez notre newsletter !

Recevez nos bons plans qui rendent heureux & gagnez des invitations exclusives !